Leasing professionnel : trouver les meilleures offres en ligne

Leasing professionnel

Le leasing auto est généralement un mode de financement qui vous permet de louer les véhicules dont vous avez besoin pour votre entreprise avec la possibilité de les acheter, dans certains cas, à la fin du contrat. Par rapport à l’achat, les principaux avantages sont les suivants : vous préservez la trésorerie et vous mettez les employés au volant de voitures récentes, moins sujettes aux pannes.

Qu’est-ce que le leasing pour les voitures de société ?

Le leasing professionnel consiste généralement à louer des voitures pour une durée déterminée, généralement de un à cinq ans. En fonction de votre budget et de vos besoins, vous pouvez choisir de souscrire à des services destinés à faciliter votre quotidien, comme la maintenance et l’entretien comprenant les révisions, les réparations, les contrôles techniques, le remplacement des pneus usés, l’assistance en cas d’accident, de vol ou de panne, etc. En outre, certains contrats de leasing comportent une option d’achat. Il s’agit d’une possibilité de racheter la voiture à la fin du contrat.

Comment fonctionne le leasing professionnel pour les voitures d’entreprise ?

En signant une offre de leasing pour voitures de société, vous vous engagez, en pratique, à payer un loyer selon une périodicité définie dans le contrat, qui peut être mensuelle ou trimestrielle. Le loyer est calculé en fonction de la valeur du véhicule choisi, de la durée de location et du kilométrage annuel. Aussi, le dépôt d’un montant de quinze pour cent maximum de la valeur du véhicule et du premier loyer majoré peut, selon les cas, vous être demandé. Pendant la période de location, vous êtes tenu de souscrire une assurance couvrant au moins la responsabilité civile, qui peut être mise en cause en cas de dommages causés à des tiers. De plus, en tant que propriétaire du véhicule, votre locataire recevra les amendes et vous devrez les payer, en tant que locataire, si vous commettez une infraction au code de la route. Vous êtes redevable d’une taxe sur les véhicules de société pendant la durée de la location. À la fin du contrat, vous pouvez changer de véhicule et prolonger le contrat, racheter la voiture, mais uniquement dans le cadre d’une location avec option d’achat. Le prix est également fixé à la signature du contrat. Il tient compte du loyer et du dépôt de garantie qui ont déjà été payés. Vous pouvez également restituer le véhicule. La caution, le cas échéant, vous sera restituée.

Les avantages du leasing automobile pour trouver des offres de leasing professionnel en ligne !

Le leasing présente plusieurs avantages pour votre entreprise. Vous préservez votre trésorerie et vos capacités d’investissement. Contrairement aux prêts bancaires classiques, aucun apport n’est demandé, vous étalez le paiement dans le temps, contrairement à l’achat au comptant. Vous et vos employés pouvez profiter de la sécurité et du confort de véhicules régulièrement entretenus et remplacés par les derniers modèles, sans avoir à vous soucier de la revente. D’un point de vue fiscal et comptable, les loyers sont assimilés à des charges locatives déductibles, ce qui réduit votre bénéfice imposable. Le locataire peut changer fréquemment de voiture, et conduit généralement une voiture neuve. Tous les modèles de véhicules peuvent faire l’objet d’un leasing. Le coût total est fixé par contrat. Cela évite les mauvaises surprises et optimise également la gestion du budget du locataire. La voiture est couverte par la garantie du constructeur. Le véhicule ne peut être saisi en cas de défaillance du locataire. Le véhicule loué n’est pas inscrit dans le patrimoine et un bilan n’inclut ni l’amortissement ni l’immobilisation. Les professionnels soumis au régime des frais réels et les professions libérales peuvent répercuter les loyers comme frais généraux et les déduire de la base imposable. La TVA sur les dépenses de réparation et d’entretien est récupérable. La fiscalité du leasing auto est simplifiée. Toutefois, les règles applicables varient en fonction du type de véhicule. Le leasing automobile permet à l’utilisateur de devenir immédiatement propriétaire du véhicule. Il lui offre également une grande liberté. Il est cependant moins avantageux que le leasing d’un point de vue fiscal et financier. Le coût à l’usage est, en effet, connu dans le cadre du leasing, ainsi que les frais supplémentaires tels que l’assurance avec les garanties obligatoires et facultatives, l’entretien périodique, la réparation, le remplacement des pièces. De plus, sur la partie du prix du véhicule, le loyer est moins élevé par rapport aux mensualités du crédit. Si le client souscrit à l’assurance emprunteur, cela vient donc alourdir le coût de l’opération.

Les inconvénients de trouver des offres de leasing professionnel en ligne !

Le leasing auto est généralement plus cher que le crédit ou l’achat au comptant. Le nombre de kilomètres autorisés pendant la durée du contrat est limité. Si vous dépassez ce nombre de kilomètres, vous devrez payer des frais supplémentaires. Avant de signer, il est important d’évaluer vos besoins. Attention aux rayures et aux accrochages : afin d’éviter des pénalités financières, vous êtes également tenu de rendre la voiture en bon état. Comme les sociétés de leasing ne sont pas obligées d’inclure le TEG dans leurs offres, il n’est pas facile de comparer les différentes propositions. L’offre porte presque exclusivement sur des voitures neuves, les voitures d’occasion étant peu représentées. Le bailleur recommande la souscription de l’assurance tous risques, plus chère. Le locataire paie également la carte grise de la voiture, l’organisme de financement apparaissant comme le propriétaire. Si, en général, le loyer est inférieur à la mensualité du prêt automobile classique, dans ce cas, le coût global est donc plus important. Le dépôt de garantie, correspondant à l’option de financement, peut être élevé. Souvent, le constructeur recommande d’effectuer un entretien dans son réseau ou auprès de prestataires exclusivement agréés. La limite de kilométrage est définie. Le dépassement de cette limite peut également coûter cher au locataire. Le locataire s’expose à des pénalités importantes en cas de non-paiement des loyers. Le locataire ne peut pas vendre lui-même le véhicule pour régler sa dette. Le revendeur peut également décider de récupérer la voiture et de la revendre afin de déduire le montant d’une vente des sommes dues.

Trouver des solutions en communications téléphoniques pour entreprises
Guide pratique sur la géolocalisation des véhicules