Impression 3D : les avantages des imprimantes 3D stéréolithographie

Avantages des imprimantes 3D stéréolithographie

Publié le : 17 mars 20205 mins de lecture

La stéréolithographie, ou SLA, a été le premier procédé d’impression 3D inventé, le premier brevet ayant été déposé par Charles Hull en 1984 et accordé en 1986. Depuis lors, la SLA est devenue une technologie dominante, les imprimantes 3D SLA comme l’imprimante Wiiboox s’appropriant des marchés.

Elle est le procédé le plus connu des procédés de photopolymérisation en cuve, et a donné naissance à des technologies d’impression 3D identiques comme le DLP (Digital Light Processing ou traitement numérique de la lumière en français).

En gros, la SLA est une technique de fabrication additive pour les prototypes, et comme tout outil ou appareil, elle présente des avantages et des limites. Pour vous aider à tirer le meilleur parti de cette technologie de prototypage rapide et à juger si elle peut convenir à vos projets de prototypage, vous trouverez dans les lignes qui suivent quelques avantages de cette technologie.

Des impressions de qualité pour tous vos produits

Avec la technologie d’impression 3D SLA, un laser UV est utilisé pour durcir un photopolymère dans la forme souhaitée, de sorte que partout où le laser frappe la résine, celle-ci se solidifie.

En utilisant un moteur optique complexe constitué d’une série de miroirs et de galvanomètres, l’imprimante stéréolithographie peut produire des pièces d’une grande précision et un fini de surface beaucoup plus lisse qui peut être comparé de beaucoup plus près au fini des pièces moulées par injection.

En raison de cette précision, l’impression 3D SLA est devenue la méthode privilégiée pour le prototypage, le développement de produits ou l’impression anatomique. Les divers types de résine utilisés dans le processus permettent aux prototypes 3D d’avoir des propriétés physiques différentes.

L’impression SLA est aussi parfois utilisée pour créer des moules qui peuvent faciliter la production en série d’articles complexes comme les bijoux. N’hésitez pas à vous rendre sur creadil.com pour en savoir davantage.

À consulter aussi : Utilisations des imprimantes 3d dans le secteur industriel

Des prestations abordables et respectueuses des délais

Grâce à la grande finesse de chaque couche appliquée en stéréolithographie (0,05 à 0,10 mm) et au faisceau laser fin, il est possible d’obtenir des prototypes avec une finition très réaliste et des formes géométriques complexes.

Cette technologie assure aussi une excellente qualité de la pièce. Malgré effectivement l’usage de matériaux de substitution (résine), les pièces réalisées par stéréolithographie présentent une bonne qualité de surface fonctionnelle. La SLA est également très appréciée pour sa finition lisse.

L’imprimante SLA permet aussi d’obtenir des pièces avec une finition lisse et la possibilité de choisir entre plusieurs résines pour divers rendus. Vous pouvez également créer de petites pièces avec une haute définition, ainsi que des pièces plus grandes jusqu’à deux mètres de taille, tout en préservant une haute précision.

De plus, en choisissant la méthode de SLA, vous pouvez obtenir une pièce en deux jours environ, car les fichiers 3D sont suffisants pour lancer une impression. D’autre part, le coût est raisonnable, car il n’est pas nécessaire de créer un moule, étant donné que la SLA fonctionne par ajout de matière.

À parcourir aussi : Filaments en plastique pour imrpimantes 3D : acheter simplement en ligne

Pourquoi utiliser une imprimante Wiiboox ?

L’imprimante SLA utilise un procédé relativement simple et ne présente pas une courbe d’apprentissage aussi raide. Les imprimantes de bureau SLA commencent à devenir plus populaires de nos jours, prouvant qu’il est possible d’intégrer toutes les pièces nécessaires dans une installation simple et compacte.

La technologie SLA est à peu près la parfaite alternative à la technologie FDM, excellant dans les domaines où cette dernière fait cruellement défaut. L’une des plus grandes limites de l’impression FDM est que les constructions sortiront toujours avec des lignes de couches disgracieuses.

Ces lignes requièrent beaucoup de travail pour les lisser et les polir. Bien que les lignes de couche soient toujours présentes dans les impressions SLA, elles sont beaucoup moins prononcées et plus faciles à lisser. Un autre domaine dans lequel cette technologie excelle est la résolution d’impression.

Le niveau de détail des impressions SLA n’est limité que par la taille des faisceaux de lumière ultraviolette qui frappent la résine, ce qui donne des impressions dont le niveau de détail est tout simplement impossible à obtenir avec des imprimantes FDM.


Quels sont les avantages et les inconvénients de la location d’une imprimante ?
Les avantages de l’impression 3D

Plan du site