Télétravail : 7 erreurs à éviter pour une meilleure ergonomie

télétravail

Depuis quelques mois, le télétravail s'impose comme une nouvelle manière d'exercer sa profession. Peut-être en avez-vous vous-même fait l'expérience à l'occasion des confinements imposés par la crise sanitaire liée à Covid-19 ? Néanmoins, travailler depuis chez soi s'apprend afin de parvenir à concilier confort et productivité. Voici les erreurs principales à ne surtout pas commettre !

1. Négliger la manière de vous asseoir

Il s'agit incontestablement de l'erreur la plus souvent commise par les télétravailleurs. Pourtant, vous n'êtes pas sans savoir qu'une position correcte va préserver votre santé, à commencer par votre colonne vertébrale et votre bassin. Il ne faudra donc pas vous tromper au moment de choisir une assise confortablePour ne plus subir le mal de dos, la meilleure idée consiste probablement à investir dans une chaise de gaming. Toutefois, il ne s'agit pas de la seule solution à votre disposition. Vous pouvez en effet opter pour des sièges moins chers. Leurs assises doivent permettre à vos jambes de former un angle de 90 degrés avec le reste du corps. Veuillez également à ce que les bords ne coupent pas votre circulation sanguine et que la hauteur du bureau soit adaptée en conséquence. Le rembourrage doit être ferme sans être pour autant être trop dur. Enfin, le dossier doit mesurer au moins 50 centimètres de hauteur pour assurer un maintien efficace du dos.

2. Mal positionner son écran

Que l'on soit au bureau ou en télétravail, l'écran du poste de travail se situe idéalement à hauteur des yeux. Vous limiterez ainsi les douleurs dans la nuque ou dans le haut du dos. Ceux qui utilisent un ordinateur portable peuvent se servir d'un rehausseur d'écran. Ils ont également la possibilité de déporter l'affichage sur un écran mieux placé sur le plan de travail.

3. Se priver de la lumière naturelle

Il serait terriblement dangereux de limiter votre environnement de travail à domicile à votre seul mobilier de bureau et au matériel professionnel. La lumière fait en effet partie des paramètres indispensables à votre concentration. Vous pourriez être tenté de prendre place dans un recoin, vous trouvant ainsi dans l'obscurité ou presque. Préférez au contraire vous aménagez un espace à proximité immédiate d'une fenêtre. Attention tout de même à installer le bureau ergonomique perpendiculairement à l'ouverture. Vous limiterez de la sorte les risques d'éblouissement.

4. Ne pas ranger

À la maison, la frontière séparant le travail de la vie privée devient très mince. Pour éviter qu'elle ne disparaisse totalement, instaurez quelques routines. Prenez par exemple l'habitude de ranger les documents ainsi que votre matériel, une fois la journée de travail achevée. Votre bureau doit alors être totalement libéré.

5. Ne pas personnaliser ce nouvel espace

Ce n'est pas parce que vous travaillez de chez vous qu'il ne faut pas conserver certaines habitudes. Lorsque vous étiez en compagnie de vos collègues, vous avez très certainement personnalisé autant que possible votre espace de travail. Pourquoi ne pas reproduire un tel comportement en télétravail ? En procédant de la sorte, vous maintiendrez la séparation entre la sphère professionnelle et votre vie personnelle. Alors, même chez vous, ne vous privez surtout pas de placer des éléments de décoration qui vous plaisent et des photos de votre famille ou de vos amis. N'oubliez pas non plus les toujours indispensables plantes vertes !

6. Ne pas aérer fréquemment

Vous avez déjà probablement entendu ces messages informatifs indiquant que l'air intérieur est au moins dix fois plus pollué qu'à l'extérieur. Pourquoi vous obstinez-vous alors à ne pas ouvrir plus fréquemment la fenêtre ? Avant même de débuter votre journée de travail à domicile, prenez l'habitude d'aérer la pièce. N'hésitez surtout pas à répéter cette opération à plusieurs reprises au cours de la journée. Attention, pour retrouver toutes vos capacités de concentration, la durée de l'aération doit être au moins de dix minutes.

7. Une température inadaptée

Au bureau, il était parfois difficile de s'entendre avec vos collègues à propos de la température interne. Profitez d'être chez vous pour faire désormais comme bon vous semble ! Attention tout de même à ne pas aller trop loin. Vous risqueriez en effet de voir vos capacités de concentration et de réflexion être sérieusement affectées. Afin de maintenir une productivité correcte, la température interne doit être comprise entre 19 et 23 degrés Celsius. Pour la contrôler aussi souvent que possible, investissez tout simplement dans un thermomètre.

Quels sont les services proposés par un prestataire informatique ?
Comment fonctionne le no-code ?

Plan du site